Rencontredejardins.com - Conseils et astuces pour un beau jardin.

Planter un noyer : comment procéder ?

Planter un noyer : comment procéder ?

Le noyer existe en des centaines de variétés qui s’adaptent à toutes sortes de climats et il est connu pour présenter une grande résistance aux maladies. N’est-ce pas intéressant ? De plus, la plantation de base et les manières d’entretenir chaque espèce de noyer sont sensiblement les mêmes.

Préférez le noyer local

Mais les professionnels vous conseilleront d’opter pour un noyer local, justement pour être sûr que celui-là va survivre aux climats de la région où vous vivez. Et alors, vous aurez de beaux noyers qui produiront des noix savoureuses mais aussi durables, quel régal ! Cependant, il faut que vous soyez conscient que planter des noyers peut présenter un danger pour les autres plantes de votre jardin. Alors, que devez-vous savoir sur cet arbre afin qu’il vous donne le meilleur mais pour que vous puissiez aussi préserver vos autres fleurs et plantes ?

A savoir sur la préparation et les noix à planter

Il faut reconnaître que la préparation des noix peut être assez fastidieuse car cela peut demander plusieurs mois d’attente et le résultat n’est pas toujours garanti. Mais avant tout, il faut que vous sachiez que les noyers libèrent des substances chimiques dans la terre, et ces substances peuvent être fatales pour nombre de plantes, notamment les pommiers, les pins, les tomates, etc. Puis, lorsqu’ils grandissent, ils peuvent atteindre une taille considérable et s’étendre largement, ce qui peut vous créer des ennuis dans la ville où vous habitez. Si votre objectif est de créer un verger de noyer ou de produire du bois, il serait peut-être mieux de demander conseil à un forestier local pour savoir quelles variétés s’adaptent le plus chez vous. Dans ce cas, achetez plutôt des graines de noyer provenant d’arbres plantés dans un rayon de 150 km autour de vous. Vous pouvez choisir le noyer noir qui est extrêmement cher et dont le bois est très demandé ou bien pour le noyer anglais ou noyer de perse, aussi prisé pour ses noix et son bois. Il vaut mieux éviter les noyers hybrides ou ceux adaptés à d’autres climats.

La plantation proprement dite

Une terre de bonne qualité est nécessaire pour n’importe quelle espèce de noyer. Faites en sorte que la terre soit bien drainée et glaiseuse et d’une profondeur de 1 m environ. Les zones trop pentues, les crêtes, le sol rocailleux et trop argileux ne conviennent pas. Mais les pentes basses exposées nord sont valables si le terrain est montagneux. Pour le pH du sol, entre 5 et 8 sont les meilleurs. Puis, nettoyez toute la zone afin de ne mettre aucune concurrence autour du noyer, en tout cas, si vous tenez spécialement à celui-ci. Creuses des petits trous de 5 à 7 cm environ, posez les graines de noix au fond, recouvrez de terre. Espacez les trous de 3 à 4 m. Si vous choisissez les semis, plantez-les au printemps, sur une terre bien drainée et glaiseuse également et arrosez de temps en temps, surtout par temps chaud ou sec.

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

fr_FRFrench
fr_FRFrench