Rencontredejardins.com - Conseils et astuces pour un beau jardin.

Lutte biologique contre les vers de fruits

Lutte biologique contre les vers de fruits

Tous les jardiniers connaissent très bien les vers de fruits. Ils font partie des nuisibles qui envahissent le potager et les arbres fruitiers. En effet, ils s’installent à l’intérieur du fruit et dévorent la pulpe.

En gros, ces insectes peuvent mettre à mal une récolte tout entière. Voici les conseils pour prévenir son attaque et le traiter naturellement.

Les pièges à phéromones

Les phéromones sont des émanations répandues par les papillons femelles. Ils attirent les mâles, notamment lors du vol nuptial. Si vous installez ce piège, ces derniers viennent se coller sur une plaque engluée plutôt que sur une femelle.

Ainsi, le nombre de papillons fécondés diminuera et au final cela réduira considérablement l’invasion des vers dans la pomme ou la poire.

De préférence, installez ces pièges dès les printemps jusqu’à la récolte. En général, la durée d’action de ces dernières est limitée à environ 7 semaines. Par conséquent, renouvelez l’opération régulièrement.

Les bandes de couleurs engluées

La majorité des insectes parasites adultes sont naturellement attirés par deux couleurs : le jaune et le bleu. Recouvrez ces pièges colorés avec de la colle forte afin de les capturer et installez-les sur le tronc de l’arbre.

Ces bandes s’installent à la fin du printemps ou au début de la période estivale. Elles doivent être maintenues jusqu’au moment de la récolte.

D’ailleurs, cette technique vous permettra de savoir si votre arbre s’expose réellement à un fort risque d’attaque. Ainsi, vous pouvez prendre les mesures adéquates pour résoudre au plus vite le problème.

À titre préventif, il est recommandé d’installer ces bandes engluées dans toutes les jardineries pour éviter que les larves envahissent le tronc de l’arbre en entier.

Le piège chromatique bleu

Quand des stries commencent à apparaître sur les feuillages des poireaux, c’est l’œuvre des thrips qui fait son effet. Ce sont de minuscules insectes qui adorent déchirer les tissus et vider les cellules qui se trouvent à surface des feuilles.

Pour les reconnaître, de petites tâches et des stries argentées se forment sur les feuilles des poireaux. Par conséquent, leurs extrémités se dessèchent et leurs croissances se freinent.

Pour limiter leur propagation, fabriquez des pièges en utilisant de fines plaques plastiques. Ensuite, peignez-les en bleu et enduisez-les de colle. Enfin, disposez-les tous les 4 m en tous sens dans votre potager.

Étant donné que le thrips du poireau se développe dans un environnement sec, essayez d’humidifier régulièrement vos légumes par aspersion. Labourez aussi le sol entre les rangs. Si l’invasion persiste, pulvérisez les plantes d’une décoction de gousse d’ail.

Les prédateurs naturels

Au lieu de choisir les traitements chimiques, pensez plutôt aux prédateurs naturels. Pour ce faire, installer des cabanes et des nichoirs dans vos arbres fruitiers afin d’attirer les animaux et les oiseaux.

De cette manière, la mésange bleue et la mésange charbonnière sont de bons prédateurs pour ces larves nuisibles. Les chauves-souris peuvent aussi y faire un tour durant la nuit. Vous connaîtrez un peu plus de détails sur les autres prédateurs naturels en visitant un blog jardin par exemple.

Le sucre

L’utilisation du sucre est un traitement tout à fait original et qui a porté ses fruits durant les travaux de l’INRA. Il s’agit d’une méthode préventive qui peut être adoptée pour lutter contre les vers de fruits.

Pour ce faire, diluez environ 1 g de fructose dans 20 litres d’eau. Pulvérisez cette solution sur le tronc de vos arbres fruitiers dès le mois d’Avril. N’hésitez pas à recommencer l’opération une fois par mois jusqu’à la fin du mois d’Août. Ainsi, vous serez sûr et certain d’être débarrassé de ces parasites indésirables.

Laisser une réponse

Your email address will not be published.

fr_FRFrench